HQE Haute Qualité Environnementale

Pour des constructions écologiques

La Haute qualité environnementale ou HQE est un concept environnemental datant du début des années 1990 qui a donné lieu à la mise en Haute qualite environnementale hqeplace de certifications délivrées par l'Association HQE, reconnue d'utilité publique en 2004

C'est une initiative privée qui fait une offre commerciale d'ingénierie visant à améliorer la conception ou la rénovation des bâtiments et des villes en limitant le plus possible leur impact environnemental. La locution Haute qualité environnementale a fait l'objet d'un dépôt de marque par l'Association HQE.

La « Haute Qualité Environnementale » n'est pas un ensemble de normes et Labels, mais un ensemble d'objectifs posés au moment de la conception.

Principes

La Haute Qualité Environnementale est définie en fonction du «cout global » comprenant le bilan énergétique, les cycles d'entretien et de renouvellement.

Deux principes sous-tendent l'approche HQE :

1.La construction, l'entretien et l'usage de tout bâtiment induisent un impact sur l'environnement, et donc un coût global, que la HQE tentera de réduire ou compenser, au-delà de ce que demande la loi (pour au moins 7 cibles sur 14) et en visant la performance maximale (pour au moins trois cibles dites "prioritaires"). L'économie d'un projet de construction HQE est donc appréhendée sous l'angle du coût global ; elle tient compte à la fois de l'investissement et du fonctionnement.

2.Le principe des cibles : Il est lié à la démarche qualité; la cible est atteinte si dans le domaine concerné, le niveau relatif de performance est égal à celui du meilleur projet connu au même moment. Après de longs débats, l'association HQE a admis que toutes les cibles pouvaient ne pas être traitées en visant le maximum de performance, ce qui aurait, pour des raisons de coût initial, mis la HQE hors de portée des petits budgets.

La démarche peut et doit être adaptée à chaque projet – dès la conception, en étudiant si possible soigneusement le choix du lieu. Il est nécessaire de travailler avec un écologue et pourquoi pas avec un sociopsychologue - car la HQE s’intéresse aux besoins et fonctions du Vivant, s’appuie sur la biodiversité, et doit intégrer les atouts et contraintes liés au contexte (dont le contexte humain, social, etc.) ; autant d’éléments qui varient toujours selon le lieu, l’époque et les caractéristiques du projet.

Les 14 cibles

La « Démarche HQE » comprend 14 cibles

Cibles d’éco-construction

C1. Relations harmonieuses du bâtiment avec son environnement immédiat

C2. Choix intégré des produits, systèmes et procédés de construction

C3. Chantier à faible impact environnemental

Cibles d'éco-gestion

C4. Gestion de l'énergie

C5. Gestion de l'eau

C6. Gestion des déchets d'activités

C7. Maintenance - Pérennité des performances environnementales

Cibles de Confort

C8. Confort hygrothermique

C9. Confort acoustique

C10. Confort visuel

C11. Confort olfactif

Cibles de santé

C12. Qualité sanitaire des espaces

C13. Qualité sanitaire de l'air

C14. Qualité sanitaire de l'eau

Pour respecter la « Démarche HQE », le bâtiment doit atteindre au minimum :

3 cibles au niveau très performant (minimum)

4 cibles au niveau performant (minimum)

7 cibles le niveau de base (maximum)

Le HQE peut être appliqué à la construction en bois, ossature métallique ou traditionnelle.

Source: http://www.assohqe.org

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !